Prépusculbe in Dictionnaire des orpherimes

Dictionnaire des orpherimes

Le célébrissime Dictionnaires des orpherimes a été créé par Carnet paresseux sous le pseudonyme (bien connu des Services anatomopathologiques, linguistiques et philosophiques permanents, le SALPP),  Il Dodo. Ce dictionnaire, édité en trois exemplaires, est pour l’instant en voie de réimpression pour quatre exemplaires que vous réserverez sans tarder. Il replace et déplace sous un jour éblouissant la perspective désormais caduque du célibat des orphelins  de la rime que sont les mots  : belge, bulbe, camphre, clephte, dogme, goinfre, humble, meurtre, monstre, muscle, pauvre, quatorze, quinze, sanve, sarcle, sépulcre, simple, tertre et verste. Sous l’impulsion d’un mentor répondant au nom improbable de Glomérule Néphron, qui ne rime en rien avec poltron, le Dodo a concrétisé l’idée qui est à la pensée ce que l’article défini est à la mouche, indispensable. Avec le soutien de certains membres éminents de l’Agenda ironique, il a été enrichi de nouvelles définitions qui ne doivent rien au hasard. Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Nouvelles, Petites histoires | Tagué , , , , | 19 commentaires

Les saucettes de l’arssidussesse sont-elles sèses, arssi sèses ?*

Jumelées au hasard de la fabrication, deux chaussettes devisaient sur un fil au château. Fabriquées à la main par des brodeuses habiles, elles vivaient donc ici, c’était leur domicile. Tissées cent pour cent de beau coton peigné, elles toisaient monde entier d’une allure blasée. Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Nouvelles | Tagué , , | 35 commentaires

Lucie m’a dit, chanson (peut-être) possible alors ?

Une chanson pour répondre au défi de l’agenda ironique du mois (voir consignes ci-dessous). A chanter sur le karaoké de Quelqu’un qui m’a dit, de Carla Bruni.

Lucie dit qu’mes gambettes ne valent pas tripette

Mais Laura prise à mort la java d’mes chaussettes

On prétend que j’suis snob c’est une erreur grossière

Les jaloux, je m’en moque car pas plus tard qu’hier Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Nouvelles, Petites histoires | Tagué , , , , , , | 38 commentaires

19e épisode – Les enquêtes de Sibelius – Fongitude à l’arrière-train qui ne sifflera pas trois fois

Message reçu vendredi dernier par Laïonel Messaïe, le souple secrétaire de Sibelius, moins souple cependant qu’Ingrid, la secrétaire très souple de Flanagan-Johnson. Ile de la Tentation, 23 heures et des cacahouètes : 12°28’ N, 135° 45’ E. Superficie 201 Km2, Fuseau horaire UTC+10, Indicatif téléphonique 00-3615 code Oula. Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Nouvelles | Tagué , , , , , , , , , , | 53 commentaires

Agenda ironique de mars 2017 – Chapitre 27 et demi – Les aventures de Sibelius – Suite du numéro 42.

S’il vous en souvient dans l’épisode précédent (damned, je sens qu’il ne vous en souvient guère !) rappelons que deux familles se partagent cet ilot aride, un crannog, riche de traditions séculaires. Les fiers NicDouille, very scottish, très noblement attifés de kilts millésimés, formant le clan TartanCourt , arborent leurs couleurs carrées ou rectangulaires, tout dépend du point of vue. Les Barde of Barde du clan Mac KombiMoule sont caractérisés (sur photo et pédigrée pal) par leurs combinaisons en polystyrène expansé pour les raisons que l’on connait. Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Grammaire, Littérature, Nouvelles, Petites histoires | Tagué , , , , , , , , , , , | 38 commentaires

Clôture et résultats des votes pour l’agenda ironique de juin 2016

numérisation0020numérisation0005

Avec 4 votes, 20 %  biodégradables,  deux gagnants émergent,  le Dodo des Carnetsparesseux et Michèle la Belette. Qu’ils en soient congratulés jusqu’à la troisième génération. Lire la suite

Publié dans Ecriture | 51 commentaires

Agenda ironique de juin 2016 – Épisode 42 – Les aventures de Sibelius – C’était sur Grouse Island, faubourg du Crannog, répertorié 25-B-sixty four – dans les jardins du château d’Eileanne Dohanne

numérisation0020

La chasse à la famous grouse  écarlate Famous Grouse scotch whisky[1]   avait mal tourné comme de coutume et aux coutumes, on y tenait ! Ce fichu crannog, tout en longueur, que les deux familles de l’île se partageaient depuis toujours, était une réelle difficulté pour la meute de chiens déchainés par le mois de confinement en chenil. Il était couru à courre d’avance que cette île, qui formait un rectangle quasi parfait et s’arrêtait abruptement, était un sacré challenge pour les chiens  :  la première moitié de la meute n’arrivait jamais à stopper son élan à temps, là où il aurait fallu tourner tout en souplesse, tandis que l’autre moitié lui rentrait dedans (par derrière, of course) ! Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Nouvelles, Petites histoires | Tagué , , , , , , , , , | 58 commentaires

Les textes de l’agenda ironique de juin 2016

Et voici, voilà. Le concours du mois de l’agenda ironique de juin (dont les détails figurent ici) est lancé. Retrouvez ceux qui n’ont pas froid aux yeux ni au reste, rejoignez les dingues du hors-piste, brisez les carcans de l’ordinaire et du banal et sautez in petto dans l’inconnu d’esprits fols dingos, loufoques ou zinzins, sans parachute. Je vous le dis, ce titre d’agenda ironique est loin d’être usurpé. Pour l’instant, il y a quinze textes. Ajouterez-vous le vôtre ? Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Nouvelles, Petites histoires | Tagué | 46 commentaires

Agenda ironique de juin 2016

numérisation0005 numérisation0020

C’était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d’Hamilcar

Ainsi débute Salammbô de Flaubert, et cette idée je la dois à … je ne sais plus à qui, qu’il veuille ici se dénoncer immédiatement. Trêve de prétention littéraire, on pourrait noyer le crocodile en préparant un tout autre environnement que celui-là, qu’en pensez-vous ? C’était à Louvain-la-Neuve, faubourg de Bruxelles, dans les jardins de ma commune… Hou, siffle le peuple exaspéré et déçu, c’est pas drôle, c’est pas top, peut mieux faire… Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Nouvelles | Tagué , , , , , | 88 commentaires

14e épisode – Les enquêtes de Sibelius – « Pont Tificade à Pont dit Chéri » qui a été également publié sous le titre « Penche-toi si tu peux à Panama »

numérisation0018

Trois semaines déjà que Petulo Clark alias Sibelius respirait « l’air pagne de la campure », comme  disaient ses ex-collègues lors de leur formation d’élite à l’école de police de Bertrix en Ardenne. C’était le temps des copains et de l’insouciance : tous se cherchaient un destin. Pas lui, il l’avait trouvé : à part ses cheveux sur la tête, il n’avait jamais regretté son engagement du côté obscur des forces de l’ordre et Dieu sait (les lecteurs aussi) combien de litres d’eau avaient coulé sous les ponts qu’il avait traversés, parfois fait sauter à la dynamite, découpés à la tronçonneuse, escaladés en bure, mais jamais, jamais oubliés qu’ils soient aériens, suspendus, levis, des Arts, Neuf ou à relier (cf. n° 17, Carlo Pont-hi contre Pont-Pourri). Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Nouvelles | Tagué , , , , , , , , , | 64 commentaires