Archives de catégorie : Ecriture

Arrêt des articles de ce blog

Alors que Clémentine et moi sommes à la tête de la bonne conduite de l’agenda ironique, je vais me mal conduire. Je quitte le navire plus vite que prévu. Je fais escale sur une île déplaisante, l’île de la désolation, … Lire la suite

Publié dans Ecriture | 21 commentaires

Petit billet de l’entre-deux pour l’agenda ironique du mois, Spinoza et les tigres.

Il ne reste en effet que 7 jours avant la dépose des textes pour l’agenda ironique de ce mois. Une très très bonne cuvée, je vous le dis :  jusqu’ici on se surpasse en créativité, en folie, en imagination. Un … Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Livres, Nouvelles, Petites histoires | Tagué , , , , , | 24 commentaires

Une enquête inédite de Sibelius à Paris : fume toujours que ça m’intéresse !

Pour : Laïonel Messaïe, secrétaire, trésorier, greffier, maître en arts martiaux, cuisinier. De : Sibelius alias Petulo Clarck, moine, enquêteur, agent très spécial, tonsuré de frais. Sujet : Mission impossible. Stop. Code : Nom d’une pipe en boite, te faut plus prendre les parapluies … Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Nouvelles, Petites histoires | Tagué , , , , , | 20 commentaires

Agenda ironique de décembre 2017

Bientôt la fin de l’année et en ce quasi-mois de décembre 2017, Les Narines des crayons et moi-même avons l’honneur de présider l’Agenda ironique du mois. Je laisse ici la parole à ma coéquipière : « Cotillons – Flonflons – Couic. ».

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Nouvelles, Petites histoires | Tagué | 49 commentaires

La grande bidouillerie, 11 novembre 2017, N° spécial : ces écrivains de chez nous

Arbre généalogique des « Bougons-Macabres ». Les Bougons-Macabres est la somme, oui la somme, l’absoluité de la concrétisation de l’aboutissement de l’œuvre ultime autant que souveraine d’Emile Bougon, un écrivain néophyte, dont les romans sont paradoxalement les premiers et derniers, nous assure-t-il et espère-t-on.  … Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Nouvelles, Petites histoires | Tagué , , , , , , , , , , , | 19 commentaires

L’Alea qui ne jacte pas, une enquête foireuse de Sibelius sous le tropique du Capricorne

C’est précisément à Koupiak, ville jumelée avec son homophone française non homographe, Coupiac, là-bas au bas du Piton des Neiges sur l’île de la Réunion, que Sibelius terminait une enquête qui avait failli ne jamais exister puisqu’elle n’existait pas.

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Nouvelles | Tagué , , , , , , , , , | 24 commentaires

33e épisode – Les enquêtes de Sibelius – Passe-moi la flavour.

Cette invitation au débotté tombait à pic ! Il mourait de faim : cela faisait deux heures qu’il avait terminé son jogging, ses haltères, ses abdominaux et son taïchi : Sibelius était en nage comme les écrevisses, aussi rouge et tout court-bouillonné.

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Nouvelles, Petites histoires | Tagué , , , , , , , , , , , , | 28 commentaires

Conteurtre (in Dictionnaire des orpherimes)

Conteurtre (masculin, ancien, rarissime) du latin cunnus (con) ou computus (compte) et du viking « ¨0RTR » (étriper). Sign. : Amourette, marivaudage qui ne tourne pas toujours rond mais ne compte pas s’arrêter là en si bon chemin.

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Nouvelles, Petites histoires | Tagué , | 33 commentaires

Prépusculbe in Dictionnaire des orpherimes

Dictionnaire des orpherimes Le célébrissime Dictionnaires des orpherimes a été créé par Carnet paresseux sous le pseudonyme (bien connu des Services anatomopathologiques, linguistiques et philosophiques permanents, le SALPP),  Il Dodo. Ce dictionnaire, édité en trois exemplaires, est pour l’instant en … Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Nouvelles, Petites histoires | Tagué , , , , | 25 commentaires

Les saucettes de l’arssidussesse sont-elles sèses, arssi sèses ?*

Jumelées au hasard de la fabrication, deux chaussettes devisaient sur un fil au château. Fabriquées à la main par des brodeuses habiles, elles vivaient donc ici, c’était leur domicile. Tissées cent pour cent de beau coton peigné, elles toisaient monde entier … Lire la suite

Publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Nouvelles | Tagué , , | 35 commentaires