Branlebas de combat !

Zeus_faber_2

(Photo prise sur wikipedia.fr attribée à Benutzer:Kleines.Opossum)

Rimes volées – Branlebas de combat !

Aiguilles dans les remous, lance est mon œil, serre ma paupière

Tel que l’on m’appelle, je porte sur les flancs, les marques de Saint-Pierre

Du pouce à gauche et de l’index à droite, je ne les renierai pas, je suis le chef ici

Maitre de nage, porte-étendard de l’espèce, je revendique le titre, pardi le droit, aussi !

 

Tout là-haut sur la terre les dangereux petits hommes ont rangé les truelles

Ils ont laissé sur le trottoir la femme en pleurs, le tas d’enfants dans la pauvre ruelle

Lampé la bière jusqu’à plus soif au pub, un dernier coup, et tondu le gazon

Tout quitter, c’est de saison, leur satanée maison !

 

Trainé le godillot, enfilé la vareuse, ils ont gagné leur vaisseau bien chauffé

Les filets sont dressés, les pipes chargées, ils rêvent déjà à nos pêches par bouffées

Va falloir jouer serré, filer à flanc d’abysse, se faufiler, guerre sans merci

Tous avec moi, mon banc et l’arrière banc, prêts à en découdre, hardis que voici !

 

Ma garde, mes légions, pas question de rendre rouge-gorge

Tenons-nous prêts, allumons les soufflets de nos nageoires forges

Fuyons à tout va ces pièges de géant, ce satané steamer

Pas question de capture pour finir en garbure et dire adieu à jamais à notre mère, la mer !


Créé pour les impromptus littéraires ici : http://impromptuslitteraires.blogspot.be/2016/01/anne-de-louvain-la-neuve-rimes-volees.html

Thèmes de la semaine : Nous vous proposons d’emprunter les rimes du poème Fenêtres ouvertes de Victor Hugo sur un thème de votre choix et donc sans vous inspirer du poème, pourvu que vos vers ou vos phrases se terminent par ces mots et dans l’ordre suivant.

Tous mes textes sont écrits en nouvelle orthographe. Les mots composés deviennent simples pour un grand nombre dont le mot branle-bas qui devient donc branlebas !

Publicités

A propos Anne de Louvain-la-Neuve

Anne d'un nulle part, ailleurs ici ou là, entre réel et imaginaire.
Cet article, publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Littérature, Nouvelles, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

34 commentaires pour Branlebas de combat !

  1. Aurais-je zappé ceci ? Je suis en r’tard, en r’tard, Aliiiiceeeuh !
    Je ne reviendrai donc pas sur tous les commentaires précédents mais j’ai noté que le Saint-Pierre a été pris en photo par un Opossum. Cool 😉

  2. Leodamgan dit :

    Je regarderai d’un autre œil ce valeureux bestiau chez le poissonnier, peut-être…
    Quoique… Un garbure, cela fait réfléchir.

  3. monesille dit :

    Je crois me souvenir que le Saint-Pierre rentrerait plutôt dans la recette de l’Opéra de la mer que dans la garbure. Mais pour que la rime garbure en effet il fallait jeter du lest, et hop le Saint-Pierre en a fait les frais (comment ça il n’est pas frais mon poisson ?)
    Hormis ces galéjades, j’adore le rythme de ton poème !

  4. Rx Bodo dit :

    Vous maniez les rimes comme un corsaire.

  5. Denis Danielle dit :

    Très beau ma caille….

    ________________________________

  6. pidipiwo dit :

    Branle-bas, c’est un mot rigolo, quand on s’y attarde un peu ~~

  7. jobougon dit :

    Un bon lancé d’œil, ma foi !
    Tiens ça m’a donné envie de participer, alors je vais d’un coup de nageoire d’un seul éditer ça tout de suite.
    Et me recommander chaleureusement de toi à l’impromptu.
    Une petite question. Saint Pierre, il est à la droite de Dieu ou à la gauche ?
    Des fois je me pose de ces questions. Pas moyen de trouver ça sur internet.

    • Je pense qu’il est à droite, chère Jo. Mais qui est donc à gauche ? Fichtre ! Faisons appel à l’équipe… Et puis pour ta participation aux Impromptus, point n’est besoin de recommandation. Ils lancent le thème le dimanche et c’est parti !

  8. C’est toujours une joie de vous lire et ce branlebas est bien beau, Anne, avec ou sans tiret. Vous remportez haut la main selon moi le combat des rimes imposées !

  9. Moralité : Rien dans la paupière, tout pour la soupière ! Ha, les hommes, quels salauds !
    (il faudra quand même dire à Victor Hugo que steamer rime en stimeur 🙂 )

    • A propos, je vous guette mon ami, sur le site des impromptus cette semaine et ne vous vois point ! Mais vous avez mille fois raison pour cette rime ! Saviez-vous que je ne l’avions point remarqué ! Les lendemains de fête sont redoutables : les neurones sont encore flapis !

      • Faut dire qu’on s’en sert assez peu, de « steamer », qui rime joliment avec élastomère (et, tiens, Homère !…)
        au impromptus, j’ai proposé ça ; c’est ce que j’ai de plus hugolien en magasin :

        « De la pupille à la paupière
        de la soupière à Saint-Pierre
        il y a au moins autant que d’ici
        à là et de là à là-bas aussi »
        Toujours Il murmurait cela en posant sa truelle
        Entre la poire et le fromage, l’oeil – par la fenêtre ouverte – veillant sur la ruelle
        Bordée de terrains vagues et nus – nul buisson, nul gazon,
        Nulle cabane nul cabanon, et à part ce bistrot, pas la moindre maison
        Affichant l’affichette « ici on boit on mange on dort, plats froids chambres chauffées »
        Puis viendrait à son tour le plus moche moment : les nouilles dument bouffées
        La serviette pliée, la truelle à la main, il articulerait « c’était bien bon merci
        Patron, on doit combien ? C’est tant, de rien, voici
        la monnaie marquez le sur ma note » et il ajouterait, toujours, toujours, « Hélas, pas celle ( il voulait dire la note) que chante le rouge-gorge ]
        de la chanson ou sanglote l’amant qui égorge la fille du vieux maître de forge
        (et au dernier couplet, il – l’amant amer ? le maître ? le traitre ? – meurt ) »; du large, le vent apporterait la plainte d’un steamer ]
        stupide qui mugit lourdement sur les flots en arpentant la mer.

      • Voilà qui m’évite le commentaire sur les impromptus ! Moi, il faut le dire à tous, j’aime la prose, la rime, le ton, les mots, la soupière et la soupe de notre déjanté Dodo !

      • Ben merci ! J’en dis autant à l’égard des ingrédients concoctant la garbure louvainlanouvellienne (?)

      • A force de se courbetter l’un et l’autre, on va se faire des bleus au front ! Mais c’est pour la bonne cause ! Ce sont des maux qui font du bien !

  10. Asphodèle dit :

    Les poissons finissent plutôt en matelote mais là ils fuient les matelots visiblement ! Je n’ai pas lu toutes les consignes mais je trouve ton poème très réussi ! 😉

    • Merci Asphodèle. Les consignes étaient très simples (je joins toujours leur lien car ça change chaque semaine). Je me réjouis de participer à tes plumes et m’y attèle. Plus qu’un jour, si j’ai bien suivi ! A tout bientôt. (Quant à l’agenda ironique, il attend toujours, je suis en panne sèche).

      • Asphodèle dit :

        Je les ai lues ailleurs les consignes ! Mais je ne participe pas, je n’ai plus le temps, déjà mes Plumes, c’est…hou ! Je viens juste de finir et j’ai couplé avec l’agenda, on fait ce qu’on peut ma bonne dame ! 😆 A samedi j’espère ! Martine aussi a des blancs pour le blanc ! Ce sont des choses qui arrivent ! 😆

      • Avec tout ça, des familles se constituent ! Et les obligations d’écrire (car 100 fois sur le métier) font l’entrainement du coureur de fond…

      • Asphodèle dit :

        Oui je ne le sais que trop, c’est pour ça que je ne me disperse plus avec les différents ateliers, je fais aussi d’autres choses (en temps normal) donc après je ne peux plus suivre tous les blogs, je n’ai plus le temps et j’en ai déjà 300 dans ma liste ! 😥 Je ne suis pas Hussein Bolt ! 😆

  11. loisobleu dit :

    Heureusement ce qui garbure ne prenant pas de poisson en recette, le St-Pierre peut nager tranquille, pendant que nous garderons l’assiette durant le branle-bas !

  12. Dominique dit :

    Sale temps pour la friture ici ! 😀

    (mais fais-tu vraiment la garbure avec du poisson ???)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s