Mes coups de cœur des livres de cette année

Vous pouvez retrouver ici dans la rubrique « livres que j’aime » les critiques des bouquins que j’ai appréciés cette année. Grâce à mon groupe de lecture, je découvre de nouveaux horizons et très certainement des auteurs que je n’aurais jamais eu l’idée d’approcher.

En voici quelques uns.

Azoulai (Nathalie), Titus n’aimait pas Bérénice. Ce roman tente d’expliquer pourquoi l’éducation de Jean Racine à Port-Royal l’a conditionné à l’écriture d’un théâtre forcément dense, forcément dramatique.  Il y a toujours impossibilité pour un héros de se faire aimer  puisque l’autre ne l’aime pas et en aime un troisième. J’aurais préféré qu’elle se concentre sur l’histoire de Jean Racine sans renvoi à une autre plus contemporaine. Mais j’ai tout de même apprécié son écriture et cette recherche d’explication d’un style et d’une vie.

Barrico A., La jeune épouse, que j’ai adoré.

Blas de Robles (Jean-Marie), Dans l’épaisseur de la chair. Roman d’amour d’un fils pour son père, c’est une œuvre qui aborde les thèmes de la grande histoire (la guerre d’Algérie) dans les petites histoires (les pieds-noirs). Il y a du panache dans cette écriture, parfois un peu prétentieuse lorsqu’il cite des tas d’endroits que le lecteur est censé connaitre s’il est intelligent (ou français) ! Un livre dense et passionnant.

Chevalier (Tracy), La dame à la licorne, A l’orée du verger. Moi, ça m’a emballée, comme tous les livres de Tracy Chevalier, une vraie conteuse. Mêlant des éléments historiques à ses trames narratives, cet auteure m’entraine dans ses univers aussi sûrement que le sucre fond dans le café !

Gaudé L. Ecoutez nos défaites

Szabo (Maria), La porte. Superbe peinture de deux femmes, de deux générations, de deux classes sociales que tout sépare, que parfois le sort rassemble mais pour combien de temps ? Je trouve cette analyse de loin supérieure au prix Goncourt 2016 Chanson douce de Leila Slimani qui traitait également des rapports de force entre une femme d’ouvrage et sa maitresse.

Et le dernier Fred Vargas que je suis en train de lire comme une vrai fan que je suis.

Whitehead (Colson), Underground Railroad, prix Pulitzer, National Book Award. Voilà décrites ici toutes les horreurs que des hommes, les suprémacistes blancs, autrement dit des gens comme vous et moi, peuvent inventer pour asservir  d’autres hommes, les noirs. Voilà décrits ici  les fondements du racisme aux Etats-Unis, cette incroyable créativité pour asservir et briser. On suit complètement assommé l’histoire de Cora, une jeune esclave noire des plantations de coton, qui trouve un jour la force de fuir ses bourreaux pour emprunter les voies du réseau clandestin d’aide aux esclaves en fuite. J’ai avalé, dévoré,  ce roman entre répulsion et hypnose, fascination et effroi car c’est aussi un remarquable thriller. On comprend mieux comment et pourquoi ce crétin de Trump est arrivé au pouvoir et à quel point il peut aussi être dangereux.

Et puis encore des Paasilina, et puis à peu près tous les Ruffin. Etc.

De temps en temps, je fais un affreux cauchemar de trois secondes, juste le temps de penser : Et si un jour, j’avais lu tous les livres ? Là, je me réveille en sueur et je me rassure !

 

Publicités

A propos Anne de Louvain-la-Neuve

Anne d'un nulle part, ailleurs ici ou là, entre réel et imaginaire.
Cet article, publié dans Critiques, Littérature, Livres, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Mes coups de cœur des livres de cette année

  1. De belles lectures ; j’en ai, sans le savoir, partagé certaines avec toi : Gaudé, Azoulai et Barrico… Je viens de télécharger Szabo sur ma liseuse… pour les moments d’attente n’importe où et n’importe quand. En ce moment, mais tu le sais, je suis avec Gaëlle Nohant : un pur délice !

    J'aime

  2. Blanche Crispiels dit :

    Comme  quoi  tous les  goûts  sont  dans la  nature  : je  n ai  pas  du tout  aimé  « La jeune  épouse  » alors  que j ai  apprécié  3 autres livres  de  lui. Bises de Bossiere.  Blanche. 

    Envoyé depuis mon smartphone Samsung Galaxy.

    J'aime

    • Heureusement que tous les goûts sont dans la nature. D’ailleurs, j’ai lu pas mal d’autres de lui dont l’avant-dernier Mister Gwin qui m’avait aussi bien plu. Mais avec lui, je vais crescendo : le premier abordé, je l’avais vraiment moyennement aimé. Et de plus en plus apprécié au fil des lectures. Merci de ton commentaire, chère Blanche.

      J'aime

  3. L'Ornitho dit :

    Relire aussi le « Tite et Bérénice » de Corneille, moins dense que celui de Racine mais d’une finesse rare en terme d’écriture. Un malin.

    J'aime

  4. Leodamgan dit :

    Bonjour Anne,
    Je n’ai rien lu de tout cela. Je lisais beaucoup quand j’avais plus de 2 heures tous les jours dans les transports (mais pas de joie) en commun. Maintenant, à part la presse, je ne lis plus grand chose. Ah si, ma Kindle dans les salles d’attente des dentistes et médecins.
    Je suis plutôt devenue une manuelle : bricolage et jardinage.
    Bonne soirée
    Mo
    PS : tu peux te rassurer, ne crains pas d’avoir lu un jour tous les livres… 😉

    J'aime

    • Bonjour Mo. Oh, oui, j’admire ton travail à toi et à ton conjoint. Quel boulot ! Ma kindle, je la transporte avec moi dès que je voyage, si peu, mais rien de tel au niveau de l’éclairage. Au moins, la lumière partout insuffisante et pingre pour une lecture de livres papier est ici bien présente. A bientôt Mo et je te remercie de ta fidélité exemplaire.

      J'aime

  5. Merci Anne pour ce billet!
    Comme toi, j’ai été complètement conquise par Ecoutez nos Défaites (et bien peu par le Goncourt). Je suis vraiment fan de Gaudé, mais alors là, cette superposition des voix, des lieux, des époques, donne une force incroyable au propos de ce livre, sur la guerre, sur l’art aussi. Sa langue y est d’une beauté à couper le souffle! Le titre, déjà, est magnifique.
    J’avais lu Titus n’aimait pas Bérénice, et effectivement ce qui concerne la vie de Racine est intéressant,bien écrit, et cela fait que j’en garde un très agréable souvenir. Mais comme tu le dis, l’histoire contemporaine est assez creuse, inutile, voire faible.
    Pour les autres, il faut que je les ajoute aux livres que je lirai un jour, après les autres (serrés comme des sardines dans ma longue longue liste)!

    J'aime

    • Merci, Clémentine, pour ton appréciation. Nous avons des goûts semblables à ce qu’il semble et oui, j’adore Gaudé ! Et bien d’autres, sources inépuisables d’évasion, de réflexions, d’admiration aussi, de surprises en tous genres. Vive l’écriture et les livres. Vive ceux qui les écrivent (et qui les lisent).

      Aimé par 1 personne

      • Oh oui, Tout cela!
        Un autre de mes grands coups de coeur de l’année que je n’ai pas partagé et pourtant quelle merveille: L’archipel d’une autre vie, de Makine. Un livre qui commence comme un roman et finit comme un conte, dans une langue sans artifice, pure, à l’image de la taïga qui donne son corps au récit. Si le coeur t’en dit, tu ne seras pas déçue!

        J'aime

      • Mon Dieu, j’ai dû lire un Makine il y a vingt ans peut-être (était-ce « La musique d’une vie » ? Je ne m’en souviens pas). Je vais m’intéresser de très près à cet auteur. Je n’ai pas mentionné (et tu m’y fais penser à l’instant) un livre marquant d’un auteur russe Pavloff : « L’homme à la carrure d’ours ». Il faut que je le note. Remarquable aussi. Que c’est gai, d’échanger ainsi.

        Aimé par 1 personne

      • Pavloff? Le Pavloff de Matin Brun?
        Si c’est lui, je ne connais que cela, et donc j’irai voir L’Homme à la carrure d’Ours, parce que j’aime les russes (Dostoeïvski of course!)
        Pour Makine, je n’avais lu de lui, il y a fort longtemps que le Testament Français dont la beauté est restée imprégnée dans ma mémoire. Mais l’Archipel d’une Autre Vie restera aussi… Quelle poésie!
        Oui c’est très gai ces petits échanges bloggesques, et souvent très fertile!

        J'aime

  6. Frog dit :

    Merci Anne ! Je lis beaucoup trop peu et parmi les livres cités, n’ai feuilleté que le Goncourt qui ne m’a pas impressionnée. J’ai entendu parler du roman sur la jeune esclave à la radio anglaise, ca m’a donné envie.
    Le Seigneur des anneaux est une merveille, au sens propre, je l’ai lu en français, en anglais et le relirai (et le relirai). Dommage qu’il soit parfois relégué parmi les bouquins pour amateurs de fantasy (gente qui compte trop d’ados pour être fréquentable) par des gens qui pensent avoir le goût d’une littérature plus sérieuse ». Quel écrivain de la nature et du mythe que Tolkien !

    J'aime

    • Chère Frog, vous écrivez si bien, si juste, si poétique que je suis sûre que vous lisez plus que ce que vous ne dites ! Je ne crois pas que Tolkien soit relégué dans une case : les amateurs de ses livres forment une famille privilégiée, ceux qui se sentent flattés de connaitre Galadriel, les elfes, les hobbits et Aragorn et qui luttent à jamais contre le côté obscur de la force du Mordor. Et j’ai aussi adoré Harry Potter ! Vous aussi ?

      Aimé par 1 personne

      • Frog dit :

        Merci Anne ! Non je ne lis presque plus en ce moment, mais j’ai pas mal lu et j’espère m’y remettre. J’ai trouvé Harry Potter plaisant et prenant mais l’écriture de Tolkien est à mon avis tres supérieure et son univers beaucoup plus riche et complexe. C’est une oeuvre source pour l’écriture.

        J'aime

  7. Valentyne dit :

    Chère Anne 🙂
    Grâce à toi ma liste à lire vient de prendre trois livres 🙂 Baricco que j’adore , Blas de Robles (ah l’île du point Nemo ! ) et Vargas bien sûr 🙂
    Bisessss

    J'aime

    • Chère Jument, j’espère que vous y trouverez du plaisir. J’aime aussi vos chroniques et j’ai envoyé votre appréciation de Carole Martinez à une copine de la tournante de livres qui va le faire circuler. Nous ne connaissions pas cette auteure. Echange de bons procédés !

      J'aime

  8. Merci Anne, et n’hésite pas à t’endormir car « Personne ne lit jamais deux fois le même livre ». C’est à chaque fois différent, toujours une nouvelle découverte.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s