Agenda ironique de décembre 2017

Bientôt la fin de l’année et en ce quasi-mois de décembre 2017, Les Narines des crayons et moi-même avons l’honneur de présider l’Agenda ironique du mois. Je laisse ici la parole à ma coéquipière : « Cotillons – Flonflons – Couic. ».

Voici ce que nous attendons de vous.

Laissez-vous aller, amusez-nous, amusez-vous et tentez de plonger dans le monde qui vous est proposé avec cette image. Inspiré par un chapeau melon et des bottes de cuir ? Votre texte, en prose, en vers, fable ou nouvelle devra comporter cette phrase : « Nom d’une pipe en boite, il ne faut plus prendre les parapluies pour des sirènes! ».

Votre texte sera de-ci, de-là, parsemé de quelques mots complètement inventés, de déclinaisons alambiquées ou de situations invraisemblables. Et, cerise sur la maréchaussée,  c’est que nous aimerions beaucoup, mais alors beaucoup, en plus de tout ça, qu’il soit présenté sous forme de lettre. Oui, une lettre (anadiplose pour ceux et celles qui nous suivent) !

À vos souris ! Et souriez, que diable, vous n’êtes pas filmés  ! Vous avez jusqu’au 18 décembre. C’est court mais fêtes obligent ! On tentera de clôturer avant le 30.


 

Un premier texte a déjà été récolté pour ouvrir cette compétition sanglante. Comme annoncé au propriétaire lui-même, il s’agit de la Patte dans l’Encrier qui avec sa non-écriture du mois précédent, est le tout premier à rejoindre les encore non-participants de cet agenda ironique qui n’avait pas encore été lancé. D’autant que vous verrez, il est complètement hors sujet vu qu’il n’y avait pas encore de sujet. C’est donc une non-tricherie. Je reconnais avoir reçu une certaine non-somme dans un paradis fiscal que je ne nommerai pas et pour lequel certains enquêteurs enquêtent ! Mais je me tais, car ma moitié de Narines n’en sait rien.

Et puis tout de suite, un second texte à vous secouer les mandibules et les ramasse-poussières. C’est celui de Laurence. Et on lit ça d’une traite (de vaches, aux aurores svp).

Et de trois avec l’outre-atlantiquette VictorHugotte.    Nous voilà bien embêtés avec cette recherche d’objets perdus dont le propriétaire tarde à se manifester pour notre plus grand plaisir. L’Agenda continue à nous faire sourire : c’est le but et il est atteint comme la tarte du même nom !

Et de quatre. Foncez à tout berzingue et à travers ciel pour y rencontrer avec l’Ecrevisse tous les René qui ont fait les histoires dans la grande ! Et elles sont de tout premier choix, vous m’en direz des nouvelles ! On est dans un resto trois étoiles de luxe : un menu de haute volée céleste pour cet Agenda de décembre. Moi, je me pourlèche les babines, tellement la cuvée est bonne !

Et de cinq et du bon, du cinglé, du pétillant , du créatif à l’état brut de décoffrage, c’est chez notre tricoteuse en chef, Patchcath qui a saisi ses aiguilles pour nous piquer au vif de l’imagination débridée. N’hésitez pas, pour ceux et celles qui se tâtent encore, à plonger dans un grand bain de n’importe quoi, jouissif et délirant.

Et de six, avec cette conférence analphabétique de notre professeur Taurus qui en plein épicentre de l’amphithéâtre nous démontre la puissance singulière de la boite en son contenu voire en son contenant, cqfd. C’est chez l’Ecrevisse, of course d’obstacles.

Et de sept avec l’enquête de Sibelius à Paris après un cambriolage d’une violence outrecouïdante dont Pamela et son domicile très chic furent les malheureuses victimes. Mais que fait la police ? Rien, c’est pourquoi Sibélius notre agent très monastique agit et réagit ! C’est ici.

Et de huit avec la lettre déchirante d’Alizée Pépin à son amour bien inconstant. C’est chez la Licorne.

Et de neuf avec ma collègue de l’Agenda de ce mois,  Clémentine des Narines des crayons . Car il n’ a pas que les crayons qu’on peut sniffer quand on est dans l’état où celui-là a écrit son testament. Je ne dévoile rien du tout : vous n’avez qu’à aller lire tout ça vous-même.

Et de dix car Jobougon, cent coudées au-dessus de notre amateurisme historico-scientifique, nous intronise par capsules interposées à la condition d’apesanteur du temps microgrammé par rapport à la verticalité toujours supposée d’un corps diamétré tout autant que paramétré. Un travail de fourmi, réalisé par une authentique paléontologue, sans qui le réel n’aurait plus le poids de l’aplomb. Une démarche qu’il faut saluer. Vous voulez en savoir plus ?  Courez lire le melon d’Archimède.

Et de onze avec Max-Louis de Iotop qui déboule et rien ne va plus ! C’est pourquoi, faut le sortir du néant dans lequel il vient de plonger. Plouf, replouf et une bouée, vite !!!!!!!!!!!

Et de douze, last but not least, voici le Dodo dans une pièce de théâtre à la façon du corbeau et du renard. On l’attendait, le voici, applaudissements.

Publicités

A propos Anne de Louvain-la-Neuve

Anne d'un nulle part, ailleurs ici ou là, entre réel et imaginaire.
Cet article, publié dans Chroniques, Des textes pour sourire, Ecriture, Nouvelles, Petites histoires, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

53 commentaires pour Agenda ironique de décembre 2017

  1. Ping : Lettre à Cyclopédie | La jument verte

  2. Entre deux escales de mon tour du monde , in extrémis, ma participation à cet Agenda ironique …
    https://prose-pipe-et-poesie.blog/2017/12/18/tour-du-monde-london-et-agenda-ironique-de-decembre-2017/

    J'aime

  3. Ping : Tour du monde – London – Et Agenda Ironique de Décembre 2017 – Prose Pipe et Poésie

  4. Ping : Non d’une pipe en boîte, voici l’heure de choisir son lampadaire – Les narines des crayons

  5. Ping : Nom d’une pipe en boite, il ne faut plus prendre les parapluies pour des sirènes ! | Carnets Paresseux

  6. Ping : Cotillons, flonflons (et puis couic) | Carnets Paresseux

  7. iotop dit :

    Bon jour,
    Je viens de poster sur mon humble blog un p’tit texte sur le sujet :
    https://ledessousdesmots.wordpress.com/2017/12/10/rien-ne-va-plus/
    Je vais de ce pas lire les autres délires 🙂 🙂
    Max-Louis

    J'aime

  8. Ping : Rien ne va plus | Le dessous des mots

  9. Ping : Le melon d’Archimède | L'impermanence n'est pas un rêve

  10. Ping : Petit billet de l’entre-deux pour l’agenda ironique du mois, Spinoza et les tigres. | Anne de Louvain-la-Neuve

  11. Et voilà chère collègue, je me suis secouée les patates chaudes… Tu vas reconnaître le sujet 😉
    https://lesnarinesdescrayons.wordpress.com/2017/12/07/le-testament-agenda-ironique-de-decembre/

    J'aime

  12. Ping : Le testament – Agenda ironique de Décembre – Les narines des crayons

  13. Ping : Une enquête inédite de Sibelius à Paris : fume toujours, tu ne m’intéresse pas ! | Anne de Louvain-la-Neuve

  14. Ping : Mes chers étudiants, puisqu’on a besoin de moi… – Écri'turbulente

  15. patchcath dit :

    Voilà, pas trop de magie de ma part, j’ai pas vu passer les rois mages
    alors
    j’ai pondu ceci https://patchcath.wordpress.com/2017/12/01/il-fallait-que-je-ten-cause/
    comme le lapin de Pâques pond des œufs en chocolat 😉

    J'aime

  16. Ping : Il fallait que je t’en cause – patchcath

  17. Leodamgan dit :

    Voilà donc de la bonne lecture en vue pour les fêtes! Merci.

    J'aime

  18. yannucoj dit :

    Nom d’une pipe en boite, ce défi, c’est à prendre une table de dissection de qualité supérieure pour une cariatide de lupanar !
    Il eut fallu que je fusse Marcel Proust à l’apogée de son art, pour relever un tel défi d’imagination !

    J'aime

  19. Ping : Nom d’une pipe en boite (agenda ironique de décembre) | Carnets Paresseux

    • Ah, je l’attendais comme le Messie, le texte dodoïque pour cette fin d’année. Alors, avant de me le découvrir comme un cadeau de St-Nicolas, j’ai cliqué mais ce n’était que le lien vers l’agenda. Tout texte se mérite, me dis-je, j’attends donc.

      J'aime

      • bobobo, je vais essayer d’arriver un peu avant le Messie (qui si je ne m’abuse, arrive le 24 décembre à minuit, donc hors délai pour l’agenda)… de là à être là pour la Saint-Nicolas, faut déjà voir à voir que j’ai une idée.
        mais bon il y a plein de mieux à lire, me semble, dans ce moisironique !

        J'aime

      • Savez-vous, Dodo, que moi-même, pour l’instant, à part pour le sujet qui est venu avec le collage et pas l’inverse, je me tâte, je me tâte. Je faut pondre avant le délai et la ponte est lente…

        Aimé par 1 personne

  20. Bon, je l’ai déjà dit aux Narines… mais je te le dis à toi aussi :

    Voici l’eau mage loup phoque à tous les r’né du monde…
    https://ecriturbulente.com/2017/11/30/rne-de-tous-les-pays-unissez-vous/
    Belle soirée 😉

    J'aime

  21. Ping : R’né de tous les pays, unissez-vous ! – Écri'turbulente

  22. victorhugotte dit :

    Je laisse ici ma bombe !
    victorhugotte.com/2017/11/29/objets-trouves/

    J'aime

  23. Ping : N’oublie pas le croco, les serpents, les pieds de porc et les poussins – Palette d'expressions

  24. Ping : Agenda ironique #12.17, Chapeau en bois et Pomme d’Api… – Écri'turbulente

  25. A reblogué ceci sur Écri'turbulenteet a ajouté:
    L’agenda ironique #12.17 est ouvert :

    J'aime

  26. Bon, avec ces deux couicigrues aux commandes, on ne pouvait pas s’attendre à mieux ! Préparons-nous donc à cotillonner et à flonflonner. Mais va falloir que je passe un pacte avec mon correcteur d’orthographe, parce que là, il est déjà tout rouge d’indignation ! Et quand il va savoir qu’il fut un temps où l’on prenait les pararènes pour des sipluies, je pense qu’il n’aura pas trop d’un mois de décembre écorniflé pour cause de nonfêtes pour s’en remettre 😉

    Aimé par 2 personnes

  27. iotop dit :

    Bon jour,
    Voilà un Agenda ironique de ce mois que je comprends. (Je n’avais rien compris au précédent, trop compliqué pour moi). Donc, là, c’est clair comme de l’eau de roche, nom d’une pipe … 🙂
    Max-Louis

    J'aime

  28. je n’aurai qu’un mot: « hi hou » !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s